mykonos.html

  • To Linear B
  • To Freud’s Life
  • To Lemmings
  • To Line Up
  • To Philology
  • Working Bibliography
    on Myceanean Archeology
  • Chadwick J., Godart L., Killen
    J.T. [e.a], Corpus of Mycenaean Inscriptions from Knossos, I (1-1063);
    II (1064-4495)
    Rome, 2 vol., 1986-1990 (Incunabula Graeca, 88. 
  • Killen J.T., Olivier J.-P.,
    The Knossos Tablets, 5e éd., Salamanque, 1989, 493 p. (Suplementos
    a „Minos“, 11). 
  • Olivier J.-P., The Mycenae
    Tablets. IV. A Revised Transliteration,
    Leyde, 1969, 43 p. (Textus
    Minores, 39): édition commode, en translitération seulement,
    de toutes les tablettes trouvées à Mycènes entre 1950
    et 1967. L’auteur a contrôlé le texte sur les originaux ou
    sur les photographies et a tenu compte des raccords identifiés. 
  • Pugliese Carratelli G., Documenta
    Mycenea,
    Milan, 1964, 175 p. (Testi e documenti per lo studio dell’antichità,
    10): recueil rappelant, en plus ample, le précédent; introduction
    en latin (historique, épigraphique, linguistique et bibliographique);
    600 textes en translitération, c’est-à-dire la majorité
    des tablettes honnêtement préservées et tant soit peu
    non répétitives; minimum d’apparat critique; appendice proposant
    des exempla interpretationis Graecae pour une centaine de tablettes;
    tableaux des syllabogrammes et des idéogrammes. 
  • Ruijgh C.J., Tabellae Mycenenses
    selectae,
    Leyde, 1962, 76 p. (Textus Minores, 28): 229 tablettes en
    translitération, avec quelques notes en latin; petit glossaire avec,
    quand la chose est possible, une interpretatio Graeca; outil simple,
    robuste, très sec. 
  • Ventris M., Chadwick J., Documents
    in Mycenaean Greek,
    2e éd., Cambridge, 1973, 622 p.: certainement
    le meilleur recueil pour un premier contact avec les inscriptions mycéniennes:
    amples prolégomènes à caractère historique
    et linguistique; 300 textes en translitération, largement commentés,
    pourvus de notes critiques, et insérés, à leur place,
    dans une présentation d’ensemble de la civilisation mycénienne;
    lexiques (vocabulaire mycénien et index des noms de personnes). 
  • Doria M., Avviamento allo
    studio del miceneo: struttura, problemi e testi,
    Rome, 1965, 284 p.
    (Incunabula Graeca, 8): moins pédagogique que le précédent,
    plus touffu et plus riche à la fois; long exposé sur la numérotation,
    la classification et le contenu des tablettes d’après les localités
    et, à l’intérieur des localités, d’après les
    préfixes; important choix de textes (cfr infra); riche bibliographie;
    quatre index. 
  • Duhoux Y. [Éd.], Études
    minoennes. I. Le linéaire A,
    Louvain, 1978, 191 p. (Bibliothèque
    des cahiers de l’Institut de linguistique de Louvain, 14). 
  • Heubeck A., Aus der Welt
    der frühgriechischen Lineartafeln. Eine kurze Einführung in Grundlagen,
    Aufgaben und Ergebnisse der Mykenologie,
    Göttingen, 1966, 115
    p. (Studienhefte zur Altertumswissenschaft, 12): présente, textes
    à l’appui, un vaste échantillonnage des connaissances apportées
    par les tablettes; les principaux aspects de la discipline sont évoqués;
    courte bibliographie. 
    • Chadwick J., Le déchiffrement
      du Linéaire B. Aux origines de la langue grecque,
      Paris, 1972,
      239 p. (Bibliothèque des. (Bibliothèque des Histoires): 
    • Doria M., Avviamento allo
      studio del miceneo: struttura, problemi e testi,
      Rome, 1965, 284 p.
      (Incunabula Graeca, 8): moins pédagogique que le précédent,
      plus touffu et plus riche à la fois; long exposé sur la numérotation,
      la classification et le contenu des tablettes d’après les localités
      et, à l’intérieur des localités, d’après les
      préfixes; important choix de textes (cfr infra); riche bibliographie;
      quatre index. 
    • Duhoux Y. [Éd.], Études
      minoennes. I. Le linéaire A,
      Louvain, 1978, 191 p. (Bibliothèque
      des cahiers de l’Institut de linguistique de Louvain, 14). 
    • Heubeck A., Aus der Welt
      der frühgriechischen Lineartafeln. Eine kurze Einführung in Grundlagen,
      Aufgaben und Ergebnisse der Mykenologie,
      Göttingen, 1966, 115
      p. (Studienhefte zur Altertumswissenschaft, 12): présente, textes
      à l’appui, un vaste échantillonnage des connaissances apportées
      par les tablettes; les principaux aspects de la discipline sont évoqués;
      courte bibliographie. 

  • Grumach E., Bibliographie
    der kretisch-mykenischen Epigraphik (nach dem Stande vom 31. Dezember 1961),

    Munich, 1963, 256 p. (Kommission für alte Geschichte und Epigraphik). 
  • Heubeck A., 15 Jahre Mykenologie.
    Ein Forschungsbericht,
    dans Gymnasium, t. 76, 1969, p. 516-532. 
  • Lejeune M., Dix ans d’études
    mycéniennes,
    dans Actes du VIIe Congrès de l’Association
    Guillaume Budé (Aix, 1-6 avril 1963),
    Paris, 1964, p. 60-68. 
  • Deux ouvrages ont repris
    tout le matériel figurant dans les volumes I à XXIII des
    Studies in Mycenaean Inscriptions and Dialect (Londres, puis Cambridge),
    un bulletin annuel d’information bibliographique, aujourd’hui disparu:

     

    • Baumbach L., Studies in
      Mycenaean Inscriptions and Dialect 1953-1964,
      Rome, 1968, 331 p. (Incunabula
      Graeca, 20)
    •  

    • Baumbach L., Studies in
      Mycenaean Inscriptions and Dialect 1965-1978,
      Rome, 1986, 516 p. (Incunabula
      Graeca, 86) 

    On rencontre aussi des bibliographies
    plus spécialisées comme: 

    • Eder B., Staat, Herrschaft
      in frühgriechischer Zeit. Eine Bibliographie 1978-1991/92,
      Vienne,
      1994, 251 p. (Veröffentlichungen der mykenischen Kommission, 14)